#Blockhaus, la pointe Cap Ferret

L’imprévisible est toujours là. Le plus important c’est d’arriver au bon endroit au bon moment… Il est bientôt midi, sans savoir si la marée est haute ou basse, nous arrivons sur la plage. Le soleil brille, l’air est frais et l’eau glisse doucement de la plage vers l’océan. Baignade improvisée parmi les blockhaus vestiges de la guerre. De magnifiques piscines naturelles à la pointe du Cap Ferret. Bonheur 🙂

8 commentaires Ajoutez le votre

  1. Mike34 dit :

    Un beau billet qui donne envie de se baigner au milieu de ces blockhaus . Belles photos 😉

  2. sabbas lunyss dit :

    c est magnifique ma Karen… les prises et l endroit <PERFECT!!!!

  3. sabbas lunyss dit :

    en fait ça donne vraiment envie de découvrir cet endroit magnifique et de se baigner par la suite!!!! bises on en veut plus

    1. Kamera B dit :

      Merci ma Poulette !! Pour empêcher le débarquement, les Allemands avaient fait construire le mur de l’Atlantique. Un jour ces bunkers disparaîtront ensevelis dans le sable. Je suis contente de les avoir vus. Bisous XOXO

  4. Jean-Luc dit :

    Toutes superbes!!…avec un faible pour celle qui donne l’impression que les blockhaus sombrent dans l’abîme d’une eau verte …ou ressurgissent de la nuit des temps… Sans doute un rêve (si cela pouvait être vrai en ces jours de barbaries…!)

    1. Kamera B dit :

      Merci beaucoup Jean-Luc 🙂 Je suis montée en haut d’un blockhaus pour essayer d’avoir une vue différente. C’est vrai que ça donne un effet sympa comme si ces grosses masses de béton flottaient sur l’eau.

  5. Lati dit :

    Trop belles photos *—* ça donne envie d’y aller

    1. Kamera B dit :

      Si un jour, tu as l’occasion d’aller en Gironde, ça vaut vraiment le coup de rouler jusqu’à la pointe du Cap Ferret pour voir les bunkers 🙂 Merci Lati Bises !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *